Métier : entrepreneur général - Maude St-Clair
Maude St-Clair

Étant issue du monde de l'esthétique, j'ai choisi de prendre une pause. Toutefois, puisqu'il fallait que je me sente vivre à nouveau, j'ai décidé de créer ce blogue pour vous faire découvrir d'autres univers qui m'ont toujours passionnés.

Métier : entrepreneur général

Métier : entrepreneur général - Maude St-Clair

Mon mari fait un métier qui le passionne, et ce, depuis plus de 10 ans déjà. Et qu’est-ce qu’il fait au juste ? Il est entrepreneur général. 

Un entrepreneur général exécute, ou fait exécuter des travaux d’ordre général comme construire une maison ou ériger une ligne de transmission. Du côté de mon conjoint, il travaille plutôt au niveau résidentiel. L’activité principale de l’entrepreneur général consiste à organiser, coordonner et à exécuter (ou faire exécuter) des travaux de construction. Par exemple, faire une soumission pour un remplacement toiture brossard, ou ailleurs.

Il est à noter que pour être entrepreneur général, il faut avoir obtenu une licence qui a été octroyée par la Régie du bâtiment du Québec. Prenez soin de voir à cela si vous décidez d’en embaucher un.

Et comment devenir entrepreneur général ? 

Vous aimeriez faire comme mon mari, et devenir entrepreneur général ? Voici les étapes qu’il m’a partagées.

Trouvez votre niche !

Il est important de déterminer quels genres de travaux vous aimeriez exécuter : construire des maisons en entier, vous spécialisez dans la toiture, comme je vous parlais précédemment, ou même, la pose de portes et fenêtres. Trouvez un secteur qui vous passionne. Au fait, le type de travaux que vous devez exécuter est directement lié à la licence. 

La préparation aux examens

Eh oui, il faut passer des examens ! Pour vous y préparer, je vous invite à penser à des formations en ligne. Oui, se préparer dans le confort de son foyer, il n’y a rien de mieux !  

Finalement, inscription aux examens

Vous pouvez vous inscrire aux examens en tant que personne physique, entreprise ou encore une société. Le plus simple est d’avoir une entreprise enregistrée au Registre des Entreprises du Québec (REQ).

Et une fois obtenu, inscrivez-vous auprès de la Commission de la construction du Québec (CCQ) avec votre numéro de licence bien en main. 

Vivez de votre passion… comme mon conjoint !